Décharge électrostatique (ESD)

Connaissances 18/04/2019
task lamp

Qu’est-ce qu’une décharge électrostatique ? 

Une décharge électrostatique (ESD) est un passage de courant électrique soudain et momentané entre deux objets, provoqué par un contact direct ou par un champ électrostatique. Ce terme est utilisé dans le secteur de l’électronique pour décrire des courants indésirables temporaires qui peuvent endommager les circuits et les composants électroniques.

Les ESD représentent un problème majeur pour les composants semi-conducteurs, comme les circuits intégrés, il est indispensable de prendre des mesures pour les éviter. Les matériaux semi-conducteurs comme le silicium peuvent en effet subir des dommages irrémédiables s’ils sont soumis à des tensions élevées. Tous les produits et équipements utilisés pendant l’assemblage et l’inspection des cartes de circuits imprimés doivent donc les protéger des ESD et prévenir l’apparition de ces dernières.

À quoi sont dues les décharges électrostatiques ?

L’une des causes des ESD est l’électricité statique. L’électricité statique est souvent provoquée par le contact puis la séparation de deux matériaux, par exemple marcher sur un tapis, coiffer des cheveux secs à l’aide d’un peigne en plastique, descendre d’un siège de voiture en tissu ou retirer certains types d’emballage en plastique. Dans tous ces cas de figure, la friction entre deux matériaux génère de l’électricité statique, créant ainsi une différence de potentiel électrique qui peut provoquer une décharge électrostatique.

Une autre cause d’ESD est l’induction électrostatique, qui survient lorsqu’un objet chargé électriquement est placé à proximité d’un objet conducteur isolé de la terre. Il peut y avoir une décharge électrostatique lorsque l’objet entre en contact avec un conducteur.

Par exemple, retirer un gobelet en polystyrène d’une pile de gobelets peut créer un potentiel de charge à la surface du gobelet retiré au moment où il est séparé de la pile. Si ce gobelet est ensuite placé tout près d’un circuit intégré, son potentiel de charge peut être transféré aux conducteurs exposés de la puce et provoquer des dommages au circuit interne en silicium. Il est possible que ces dommages soient tellement minimes que la puce ne soit pas totalement détruite mais seulement affaiblie et continue de fonctionner normalement dans certains cas, mais pas systématiquement. Elle risque cependant, un jour, de cesser subitement de fonctionner.

Comment prévenir les décharges électrostatiques et s’en protéger ? 

Le meilleur moyen d’éviter les dommages dus aux ESD est de travailler dans une zone protégée contre les décharges électrostatiques (zones EPA, Electrostatic Protective Area). Il peut s’agir d’un poste de travail classique ou d’une vaste zone de fabrication.

Le principe de base d’une zone EPA est qu’il ne doit y avoir aucun matériau à forte charge à proximité de composants électroniques sensibles aux ESD, que tous les matériaux conducteurs doivent être reliés à la terre, y compris les équipements de type paillasses et lampes, mais également le personnel, et empêcher l’accumulation de charges sur les composants électroniques sensibles aux ESD.

La prévention des ESD dans une zone EPA peut inclure l’utilisation de matériaux d’emballage antistatiques appropriés, l’utilisation de filaments conducteurs sur les vêtements portés par les employés, le port de bracelets et de cordons antistatiques afin d’éviter l’accumulation de tensions élevées sur le corps des employés, l’utilisation de revêtements de sol antistatiques pour éloigner les charges électriques nocives de la zone de travail, ainsi que le contrôle de l’humidité.

Les fabricants et utilisateurs de circuits intégrés doivent prendre des précautions pour éviter les ESD. La prévention reste le meilleur moyen d’éviter des dommages coûteux.

Décharges antistatiques et salles blanches

Une salle blanche est un environnement contrôlé dans lequel des produits sont fabriqués. C’est une pièce dans laquelle la concentration en particules dans l’air est contrôlée afin de ne pas dépasser un seuil défini. Ces contaminants sont générés par les individus, les processus, les installations et les équipements et doivent être éliminés de l’air en permanence avant qu’ils ne se déposent sur les surfaces.

Les champs électrostatiques attirent les particules de poussière sur les surfaces. Elles ne peuvent alors plus être éliminées au moyen de systèmes d’extraction. Les produits avec revêtement antistatique spécial sont particulièrement adaptés aux salles blanches car ils empêchent la création de champs électrostatiques et l’attraction des particules.

Gammes de lampes et de lampes loupes antistatiques Daylight

Notre gamme de lampes et de loupes antistatiques offre une protection intégrale contre l’électricité statique et les décharges électrostatiques (ESD).

L’intégralité de la lampe (tête, lentille, joint et bras) est reliée à la masse et est composée de matériaux et de revêtements spéciaux dissipant l’électricité statique afin d’éliminer efficacement et délicatement les charges statiques de sorte à empêcher toute accumulation d’électricité statique et à obtenir ainsi une protection intégrale contre les décharges électrostatiques.

Nos produits sont contrôlés par des organismes indépendants pour une utilisation en zones EPA (conformes aux normes CEI 61340-5-1 et ANSI/ESD 20:20).

Ils peuvent également être utilisés en salle blanche car les matériaux et revêtements spéciaux dissipant l’électricité statique empêchent la création de champs électrostatiques et l’attraction des particules.

Nos lampes et lampes loupes sont conçues et fabriquées pour offrir un éclairage de haute qualité, un champ de vision maximal et une ergonomie optimale. Tous nos modèles ESD sont fabriqués en fibre de carbone et dotés de revêtements conducteurs spéciaux.